nouveau-logo-final2

  • Créer un compte

banniere Essentiel nouvelle Fr Qc

visuel-boutique-accueil nouveau magazine-pdf-1-euro

 

bandeau-Raphael-2018

 

 

 

mental-waves

Est-ce que la méditation est bonne pour la santé ?


meditation 853x480.jpg-min

 


Nous vivons aujourd’hui dans un monde où tout va très vite, et où il faut sans cesse être plus rapide et plus performant, que ce soit dans notre vie professionnelle ou dans notre vie privée. Or, nous avons parfois besoin de nous poser et de recentrer nos pensées : la méditation est un bon moyen d’atteindre cet objectif.

 

Mais quels sont les véritables bienfaits de la méditation ? Méditer est-il réellement bon pour la santé ? 

 

Les bénéfices de la méditation sur notre corps et sur notre santé 

Outre le fait que la méditation aide à gérer son stress, plusieurs bienfaits ont déjà été scientifiquement prouvés : la méditation diminuerait ainsi le risque de maladies cardiovasculaires, elle nous aiderait à améliorer notre capacité de concentration et notre attention en général, et elle pourrait nous aider à nous sortir d’une éventuelle solitude.

 

De récentes études ont également révélé que la méditation de pleine conscience, que nous définirons plus loin, peut nous aider à lutter contre certaines maladies inflammatoires chroniques, comme les rhumatismes, l’asthme ou encore les maladies inflammatoires intestinales (syndrome de l’intestin irritable par exemple) : dans le cas de ces affections, le stress agit comme un catalyseur, et diminuer ce stress grâce à la méditation contribue à enrayer la maladie.

 

La méditation permet en effet de gérer facilement son stress, sans forcément utiliser de médicaments ou de traitements lourds. Le fait de se concentrer sur sa respiration et sur ses sensations corporelles permet de ralentir notre rythme cardiaque, de relativiser les situations extérieures et d’apaiser les tensions éventuelles dont nous pouvons être victime. D’autre part, la méditation est un traitement à moindre coût et peut se pratiquer n’importe où (chez soi, à l’extérieur, au bureau,…), et à n’importe quel moment de la journée (au moment du coucher, en marchant, en faisant du sport, …) ! 

 

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ? 

La méditation de pleine conscience est basée sur la concentration sur chaque partie de son corps et sur ses sensations, ainsi que sur la maîtrise de sa respiration. On peut également parler de « lâcher prise » dans la mesure où vous entrainez votre esprit à ne plus se laisser envahir par des pensées envahissantes.

 

Concrètement, la méditation de pleine conscience consiste à concentrer toute son attention sur le moment présent et à analyser les sensations que l’on ressent ; nous sommes « en pleine conscience » de notre corps et de ses sensations. Pour en percevoir les effets, vous devrez pratiquer la méditation de manière régulière et assidue, et ne pas vous laisser distraire par le flot de pensées qui survient dans votre esprit pendant l’exercice. 

 

Comment pratiquer la méditation ? 

Vous pouvez pratiquer la méditation de différentes manières. Tout d’abord, il est préférable de vous isoler dans une pièce calme, à l’écart de l’agitation ambiante et de toute distraction. Si vous n’avez pas accès à un tel lieu, fermez la porte de la pièce dans laquelle vous allez méditer, et prévenez que personne ne doit vous déranger (ni collègues, ni enfants).

 

Vous pouvez rester debout ou méditer en marchant ou en faisant du sport, mais il est préférable de vous assoir ou de vous allonger pour pouvoir détendre toutes les parties de votre corps l’une après l’autre.

 

Asseyez-vous confortablement, les épaules basses, les yeux clos ou mi-clos, les pieds solidement ancrés dans le sol et les mains détendues, posées sur vos cuisses paumes vers le haut. Inspirez profondément l’air dans vos poumons et dans votre ventre, retenez quelques secondes cet air précieux, et expirez sur plusieurs secondes. Prenez conscience de chaque partie de votre corps, de chaque muscle : ressentez vos pieds, vos chevilles, vos mollets, vos genoux, vos cuisses, votre bassin, vos hanches, votre ventre, votre dos, chaque vertèbre de votre colonne vertébrale, votre poitrine, vos épaules, vos bras, vos coudes, vos poignets, vos mains et vos doigts, votre cou, votre nuque et votre tête.

 

Vous pouvez méditer en silence, en répétant une syllabe, un mot ou une phrase, en vous concentrant sur une image qui vous aide à vous apaiser (l’océan, la montagne, le désert) ou sur un objet (la flamme d’une bougie, une photo, un dessin), pour vous aider à fixer votre attention. Vous pouvez également compter le nombre de vos respirations et essayer de fixer toute votre attention sur cet air qui pénètre dans vos poumons et qui en ressort.

 

 

meditationside-white-oktouse

 

banniere courte cartes virtuelles bis

 

 banniere courte cartes virtuelles bis

 

 

 

 

Banniere-Nuad-Thai

oracles-voyance

quart pub dia sport

 

ESSENTIEL UNE AUTRE VISION DU MONDE

Essentiel est le magazine spirituel le plus lu en France, respecté pour la qualité de ses articles et la beauté de son design. Essentiel a pour mission de permettre à chacun d’avoir accès au chemin spirituel qui lui convient, sans dogme ni jugement. S’inspirant du diamant à multiples facettes, les articles présentés dans le magazine Essentiel ne sont jamais le reflet d’une pensée unique, mais plutôt d’un respect de toutes les voies qui mènent vers la Source. Essentiel veut promouvoir l’ouverture, la tolérance, l’amitié, le respect et l’éveil libre de la conscience. Il n’est lié à aucune idéologie religieuse, philosophique ou politique.

Lire notre vision

AVERTISSEMENT

Les articles et publicités contenus dans ces pages paraissent sous la seule responsabilité de leur auteur ou annonceur. Essentiel ne peut être tenu responsable des informations diffusées sur ce site par les annonceurs ni de l'utilisation qui en est faite par les utilisateurs.
Pour tout problème de santé les lecteurs sont invités à consulter leur médecin traitant. Tous les droits de reproduction, même partielle, sont strictement réservés pour tous pays.