nouveau-logo-final2

  • Créer un compte

banniere Essentiel nouvelle Fr Qc

visuel-boutique-accueil nouveau magazine-pdf-1-euro

tourisme-autrement

Interview de Marc Vallée : l’émergence d’un monde nouveau

marc-vall1Marc Vallée, fondateur de Ariane Editions, est également à l’origine du grand évènement « Science et Conscience » qui a rassemblé plus de 1500 personnes au Zénith de Toulouse, en France, le week-end du 5 et 6 mai 2012. Il revient avec nous sur les moments forts de ce grand meeting international où d’éminents représentants de la science et de la spiritualité se sont réunis pour l’émergence d’un monde nouveau. Découvrez également le parcours étonnant et passionnant de Marc Vallée, véritable figure de proue de l’éveil des consciences dans le monde…  

Loïc Albisetti : Bonjour Marc, cela fait maintenant plus de 30 ans que vous œuvrez à travers les Editions Ariane que vous avez créées pour ouvrir de nouveaux horizons dans le domaine de la spiritualité et de la science. Qu’est-ce qui vous a poussé vers la voie de la spiritualité puis vers la création de cette maison d’édition qui a remporté un vif succès à travers le monde ? Est-ce un évènement en particulier, une rencontre décisive ou autre ? Pouvez-vous nous parler de votre parcours initiatique ?


Marc Vallée : J’ai toujours été et je me suis toujours considéré comme un aventurier dans les deux sens du terme : physique et spirituel. En fait, mon éveil spirituel, si je puis m’exprimer ainsi, s’est produit à travers un livre que j’ai trouvé à l’âge de 19 ans et qui a donné un tournant décisif à ma vie ; c’était « Le Matin des Magiciens », de Louis Pauwels (un écrivain, notamment biographe de Gurdjieff) et Jacques Bergier, un ingénieur chimiste passionné d’ésotérisme et de science occulte. Ce livre, qui a remporté un vif succès en France dans les années 60-70, exposait une quantité de connaissances scientifiques et techniques, dont certaines proviendraient de civilisations extra-terrestres et auraient été tenues secrètes pendant les grandes périodes de l'histoire. A cette époque, je lisais aussi d’autres auteurs spirituels de renommée internationale comme Alice Bailey ou le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov.


A travers l’étude de tous ces livres et tout ce qu’ils déclenchèrent en moi comme prises de conscience et remises en questions, je réalisai qu’une des causes majeures de nos problèmes de société et de la souffrance du monde était le manque d’information. En fait, je me rendis compte que ce que nous appelons communément « information » (télévisée ou autre) n’était en fait que de la « désinformation » et que la véritable information se trouve plutôt dans tout ce qui est censuré par nos gouvernements et qui ne passe malheureusement pas à la télévision. Voyant et comprenant cela, mon hobby principal est devenu l’information. C’est-à-dire que je me rendais dans les librairies de Montréal et autres villes du Québec pour faire connaître aux libraires des livres qui transmettaient des informations inédites, notamment à travers le channeling.

C’est ainsi que j’en suis arrivé au métier d’éditeur et à la création de la maison d’éditions Ariane en 1983, après avoir été associé à la maison d’éditions française Le Souffle d’Or. J’ai choisi le nom Ariane car d’une part je voulais un nom féminin – la plupart des noms des maisons d’éditions dans le domaine de la spiritualité étant masculins – et d’autre part, en référence à la légende de Thésée et du labyrinthe de l’architecte Dédale. En effet, ce labyrinthe symbolise le monde compliqué des hommes et sa vision matérialiste qui ne donne aucune issue et n’apporte aucune réponse réelle aux questions profondes de l’existence humaine. Pour sortir de ce labyrinthe, il faut donc s’ouvrir à la dimension spirituelle de la vie personnifiée par Ariane.

LA : Le week-end dernier (les 5 et 6 mai), vous avez organisé un grand rassemblement international pour l’éveil des consciences au Zénith de Toulouse. Cette manifestation a réuni un grand nombre d’auteurs renommés dans le domaine de la spiritualité. Il a eu un grand succès puisque plus de 2000 personnes y ont participé. Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ce grand évènement ? Est-ce lié à votre activité d’éditeur ?

marc-vall2

MV : Oui, cet évènement « Science et Conscience » s’inscrit logiquement dans la continuité de mon parcours d’éditeur et ma volonté de donner au grand public une information qui dépasse les seuls intérêts politiques et intellectuels. En fait, assez rapidement après la création de la maison d’éditions Ariane, je me suis aperçu qu’il était important d’aller toucher les gens directement, à travers des conférences. J’ai ainsi organisé ma première conférence au Québec en 1988 pour promotionner la sortie de notre premier livre : « Enseignements nouveaux à une humanité qui s’éveille ». C’est ainsi qu’au début des années 2000, nous avons organisé des conférences qui ont rassemblé jusqu’à 1000 personnes. Mais le but de ce grand rassemblement qui a eu lieu au Zénith de Toulouse dépasse le cadre d’une simple conférence. Il a été organisé dans le but d’accompagner et d’accélérer cette période de transition que nous vivons à l’heure actuelle et qui nécessite de changer le paradigme de notre société, de passer d’un mode de dualité et de conflit à un mode d’unité et de paix. 


En octobre 2010, j’ai organisé à Toulouse une conférence qui a réuni plus de 1400 personnes. Mais j’ai alors pris conscience que cela ne suffisait pas car les gens demeuraient passifs et j’ai compris qu’il fallait les rendre actifs. C’est pourquoi j’ai pensé à un nouveau concept que nous avons réalisé ce week-end et qui fut une grande réussite, car tous ces gens (environ 2000 personnes) ont été actifs, notamment à travers une séance collective de visualisation dans le but d’élever la vibration de cette région et de favoriser l’émergence d’une nouvelle conscience dans le monde entier. En octobre dernier, nous (les éditions Ariane) avons organisé un évènement de la même envergure au Québec et nous projetons d’en faire un troisième en Amérique du Sud. Car ces trois points (France, Québec, Amérique du Sud) forment un triangle énergétique qui recèle un formidable potentiel d’éveil et de stimulation des consciences pour un changement planétaire.

LA : Dans votre présentation de cet évènement, vous avez parlé d’un « maillage christique » qui entoure la terre et auquel vous vouliez donner une puissante impulsion pour l’éveil des consciences dans le monde à travers « Science et Conscience ». A ce sujet, vous dites que le renforcement de ce maillage repose essentiellement en trois points principaux de la planète : au Québec – où se trouve le siège des Editions Ariane – en France – dans la région des Pyrénées – et au Sud de la Cordillère des Andes, dans la région de la Patagonie. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le rôle spirituel que vous attribuez à ces trois pays ?


MV : Effectivement, nous parlons de ces trois points comme trois centres spirituels et énergétiques de premier plan pour l’émergence d’un monde nouveau et d’une nouvelle conscience planétaire, à la fois individuelle et collective. Le Québec est particulièrement connu pour son ouverture spirituelle et son non-sectarisme. Le sectarisme étant une maladie qui touche surtout la France à travers tous les médias qui, sous couvert de lutte contre les « sectes » sont eux-mêmes d’un sectarisme et d’une perversion extrêmes. Cette façon de pointer du doigt le mal là où il n’est pas – afin qu’on ne puisse surtout pas le voir là où il est – est vraiment propre à la France et est inconcevable dans un pays libre et véritablement démocratique comme le Québec. Néanmoins, cette région des Pyrénées où nous nous sommes réunis a toujours été connue comme un berceau très important de la spiritualité dans l’Histoire, que ce soit à travers les Druides, les Celtes, les premiers Chrétiens ou les Cathares.
Quant à l’Amérique du Sud, elle présente encore une autre facette, dont la mission spirituelle relève davantage de la connexion et du lien qui existent entre la terre et les différentes autres dimensions. Ces dimensions se trouvent dans les étoiles ou les civilisations disparues – dont une partie se serait réfugiée sous la terre – préparant patiemment l’émergence d’un nouvel Age d’or (...)


Le rôle du Québec dans l’émergence du nouveau monde, sera d’apporter aux hommes une connexion avec la nature. Le Québec doit ainsi promouvoir à l’échelle mondiale une nouvelle vision de l’écologie, qui aujourd’hui est uniquement matérialiste. On ne nous parle jamais de la véritable écologie, c’est-à-dire d’établir et de cultiver un lien vivant et conscient avec la Mère-Terre et toutes les créatures qui la peuplent, visibles ou invisibles. Il faut aussi commencer à penser et à agir dans le sens de créer des villages écologiques qui incluent la dimension spirituelle de l’homme et de la nature, comme cet éco-village très connu de Findhorn, en Ecosse. Les hommes doivent retourner vers la terre, apprendre à cultiver leurs légumes eux-mêmes, etc.


Enfin, dans ce triangle que constituent le Québec, l’Amérique du Sud et la France pour l’émergence d’un nouveau monde, le rôle et la vocation spirituelle de la France portera davantage sur l’aspect politique, dans le sens des relations et des échanges entre les peuples. En effet, il est fondamental aujourd’hui que les nations s’unissent dans un véritable dialogue et une authentique recherche d’unité et de paix. La devise Liberté-Egalité-Fraternité doit maintenant prendre tout son sens, pas seulement à l’échelle de la France mais à une échelle internationale. A ce titre, le rôle de la France sera de première importance. C’est ce que je comprends pour l’instant (…)

marc-vall3

LA : Nous sommes maintenant en 2012, une année décisive dans l’histoire du monde et l’évolution de la conscience humaine, d’après le calendrier maya et de nombreuses autres prophéties. Quelle est votre vision de cette année 2012 et de l’avenir de l’humanité en général ? 


MV : Ce que je comprends de cette date, c’est qu’elle est comme un grand rendez-vous que s’est donnée l’humanité avec elle-même et le cosmos tout entier. Elle marque, selon moi et selon beaucoup d’autres représentants de la spiritualité et de la science, un moment de transition et non pas la fin du monde, comme se plaisent à l’interpréter certains spiritualistes extrémistes. Ce n’est donc pas la fin du monde mais plutôt la fin d’une façon de voir le monde qui a conduit l’humanité vers une voie sans issue à travers une vie uniquement matérialiste et égoïste. Cette ancienne façon de voir doit céder la place à une autre vision du monde et de la vie, beaucoup plus large et profonde, libre de tout dogme religieux ou scientifiques. Pour cela, il me paraît néanmoins évident qu’il faudra beaucoup de bouleversements pour bousculer les hommes et les aider à sortir de leur torpeur et de leur isolement, qui sont de plus en plus grands et étouffants. Mais progressivement, les gouvernements et l’économie – qui est plutôt un gaspillage astronomique – devraient perdre de leur puissance et céder la place à d’autres formes de gouvernement.

LA : Si vous deviez nommer une vertu qui vous paraît fondamentale pour permettre l’évolution de l’humanité vers une nouvelle conscience, laquelle choisiriez-vous ?


MV : Je dirais l’écoute, l’écoute de soi mais surtout l’écoute de l’autre, de laisser s’exprimer la beauté de l’âme cachée au fond de tous les êtres. Moi, je suis un être de voyage, aussi bien intérieur qu’extérieur et ce qui m’a le plus enrichi dans la vie, c’est toutes les rencontres que j’ai pu faire avec d’autres cultures, comme en Amazonie ou en Afrique. Je pense que l’Occident est malade de son nombrilisme, de sa conviction d’avoir raison par-dessus tout et de ne pas accepter la différence de l’autre ; c’est là qu’est le vrai sectarisme qui est un poison d’autant plus sournois qu’on est toujours certain de ne pas en être la victime… C’est pourquoi je pense que l’écoute de l’autre est vraiment le ferment magique dont l’humanité a besoin pour aller vers une véritable évolution, consciente et positive.

Banniere-Nuad-Thai

Normenville

oracles-voyance

quart pub dia sport

 

ESSENTIEL UNE AUTRE VISION DU MONDE

Essentiel est le magazine spirituel le plus lu en France, respecté pour la qualité de ses articles et la beauté de son design. Essentiel a pour mission de permettre à chacun d’avoir accès au chemin spirituel qui lui convient, sans dogme ni jugement. S’inspirant du diamant à multiples facettes, les articles présentés dans le magazine Essentiel ne sont jamais le reflet d’une pensée unique, mais plutôt d’un respect de toutes les voies qui mènent vers la Source. Essentiel veut promouvoir l’ouverture, la tolérance, l’amitié, le respect et l’éveil libre de la conscience. Il n’est lié à aucune idéologie religieuse, philosophique ou politique.

Lire notre vision

AVERTISSEMENT

Les articles et publicités contenus dans ces pages paraissent sous la seule responsabilité de leur auteur ou annonceur. Essentiel ne peut être tenu responsable des informations diffusées sur ce site par les annonceurs ni de l'utilisation qui en est faite par les utilisateurs.
Pour tout problème de santé les lecteurs sont invités à consulter leur médecin traitant. Tous les droits de reproduction, même partielle, sont strictement réservés pour tous pays.